Catégorie : Agronomie
 

Grouper les naissances pour profiter de la pousse de l’herbe

En Irlande, l’herbe est une richesse. Ses prairies, qui couvrent 92 % de la SAU, soit 4,5 Millions d’ha, constituent le socle du système fourrager et elles sont principalement valorisées par le pâturage. Pour exploiter au maximum cette ressource, les Irlandais ont décidé d’adapter leur troupeau à ce système. Peut-on en tirer des enseignements pour les élevages français ?

 

Fais au moins le pâturage qui t’est facile !

Faites du pâturage, même partiel, mais faites-en ! Tel est en substance le message que veut faire passer le BTPL (Bureau Technique de Production Laitière) qui publie une étude sur son réseau €colait pour montrer que le mouvement naturel de réduction du pâturage n’est pas la meilleure chose qui arrive à l’élevage et aux éleveurs.

 
Catégorie : Alimentation
 

Intérêt de la luzerne pour l’alimentation des ruminants


Les légumineuses ont des atouts nutritionnels qui permettent d’augmenter l’efficacité des rations, notamment avec les protéines qu’elles apportent qui peuvent rééquilibrer le rapport PDI/UFL. MM. Rouillé et Baumont, chercheurs à IDELE et l’INRA, ont présenté des résultats intéressants sur l’intérêt pour l’alimentation des ruminants des légumineuses fourragères majeures (trèfle blanc, luzerne, trèfle violet) lors des journées de l’AFPF consacrées aux légumineuses. Cet article est consacré à la luzerne.

 

Intérêt du trèfle violet pour l’alimentation des ruminants

Les légumineuses ont des atouts nutritionnels qui permettent d’augmenter l’efficacité des rations, notamment avec les protéines qu’elles apportent qui peuvent rééquilibrer le rapport PDI/UFL. MM. Rouillé et Baumont, chercheurs à IDELE et l’INRA, ont présenté des résultats intéressants sur l’intérêt pour l’alimentation des ruminants des légumineuses fourragères majeures (trèfle blanc, luzerne, trèfle violet) lors des journées de l’AFPF consacrées aux légumineuses. Cet article est consacré au trèfle violet.

 
Catégorie : Machinisme
 

Pour le sursemis, il y a plein d’outils...

Optimiser ses surfaces fourragères grâce au sursemis, oui, mais avec quel outil ? Spécifiques ou adaptées, les solutions ne manquent pas. Témoignages de trois éleveurs.

 

Epandage des fumiers - conseils et recommandations pour réussir son chantier – 3/3

L‘époque où il fallait juste sortir le fumier et l’épandre est révolue. Désormais, les fumiers sont appréhendés comme des matières avec une vraie valeur fertilisante. Les constructeurs adaptent donc leurs machines à cette nouvelle donne. Troisième et dernier volet de notre dossier sur les conseils d’épandage des engrais, Herb’actifs interviewe Rémi Chenevière, chef produit et marketing chez Rolland.

 
Catégorie : Semences
 

Construire des valeurs de référence avec Herbe Book

La mise à jour mi-2016 d’Herbe-Book avec les valeurs alimentaires des variétés de graminées majeures et de luzerne est le résultat d’une démarche entamée au début des années 2000. Elle visait à mieux valoriser auprès des professionnels de l’élevage le progrès génétique des semences en leur apportant de nouvelles informations sur la qualité alimentaire des variétés fourragères.

 

Comment comprendre les valeurs alimentaires

Herbe-book est un outil qui permet de comparer les variétés entre elles. Avec l’arrivée de la valeur UFL, de la teneur en protéines et de la teneur en sucres solubles, il est important de pouvoir comprendre et utiliser ces données.

 
Catégorie : Paroles d'éleveurs
 

« La prairie, ça se cultive »


Arnaud Vanhoutte est un polyculteur-éleveur qui aime ses brebis. Son cheptel fait 600 têtes. Sa Surface Agricole Utile (SAU) est de 120 ha sur lesquels il cultive ses cultures de vente, blé, escourgeon, pois de conserve et betterave et ses prairies, temporaires (entre 5 et 15 ha), permanentes (15 ha) et ses dérobées qui suivent ses escourgeons (entre 15 et 20 ha). Car ce qui intéresse Arnaud dans la prairie, « c’est que ça se cultive ! »

 

Eleveur laitier avec un système fourrager intensif, c’est possible !


Mathieu et son épouse Christelle travaillent avec un système fourrager intensif. Ils montent en lait tous les ans et en quelques années, ils sont passés de 40 ares par vache à 20/25 ares par vache sans augmenter sa surface en maïs ni ses achats. C’est donc le travail sur leurs prairies qui leur a fourni les stocks nécessaires à cette intensification.

 

Catégories

Tous les articles d'Herb'actifs et des dossiers thématiques classés selon vos centres d'intérêts

Services

Le calculateur pour mélanges prairiaux
Calculer le peuplement de votre prairie et/ou vos densités de semis.

Lancer l'application

Herbe-Book.org
Herbe-Book est votre base de données en ligne sur les variétés de plantes fourragères.

Lancer l'application

Inscription Newsletter

Complétez le formulaire ci-dessous pour être averti des publications de nouveaux dossiers, reportages et interviews.

Adresse e-mail
Code Postal

Mots Clés

Accédez aux articles qui vous intéressent en sélectionnant par catégorie, un mot clé.

Vers la page de sélection

Rechercher

Version imprimée

Recevez gratuitement la version imprimée Herb'actifs ! qui paraît une ou deux fois par an.

Abonnez-vous