Aller à la page :

Intérêt de la luzerne pour l’alimentation des ruminants


Les légumineuses ont des atouts nutritionnels qui permettent d’augmenter l’efficacité des rations, notamment avec les protéines qu’elles apportent qui peuvent rééquilibrer le rapport PDI/UFL. MM. Rouillé et Baumont, chercheurs à IDELE et l’INRA, ont présenté des résultats intéressants sur l’intérêt pour l’alimentation des ruminants des légumineuses fourragères majeures (trèfle blanc, luzerne, trèfle violet) lors des journées de l’AFPF consacrées aux légumineuses. Cet article est consacré à la luzerne.

Intérêt du trèfle violet pour l’alimentation des ruminants

Les légumineuses ont des atouts nutritionnels qui permettent d’augmenter l’efficacité des rations, notamment avec les protéines qu’elles apportent qui peuvent rééquilibrer le rapport PDI/UFL. MM. Rouillé et Baumont, chercheurs à IDELE et l’INRA, ont présenté des résultats intéressants sur l’intérêt pour l’alimentation des ruminants des légumineuses fourragères majeures (trèfle blanc, luzerne, trèfle violet) lors des journées de l’AFPF consacrées aux légumineuses. Cet article est consacré au trèfle violet.

Intérêts du trèfle blanc pour l’alimentation des ruminants

Les légumineuses ont des atouts nutritionnels qui permettent d’augmenter l’efficacité des rations, notamment avec les protéines qu’elles apportent qui peuvent rééquilibrer le rapport PDI/UFL. MM. Rouillé et Baumont, chercheurs à IDELE et l’INRA, ont présenté des résultats intéressants sur l’intérêt pour l’alimentation des ruminants des légumineuses fourragères majeures (trèfle blanc, luzerne, trèfle violet) lors des journées de l’AFPF consacrées aux légumineuses. Cet article est consacré au trèfle blanc.

2 000 € de gagnés en récoltant 15 jours plus tôt

Conseiller élevage à l’EDE du Gers (Etablissement Départemental de l’Elevage), Joël ABADIE insiste sur la qualité des fourrages : la récolte de l’herbe au bon stade est déterminante et se traduit par des économies importantes sur le poste d’achat d’aliments. Les éleveurs ont conscience de ce principe, mais pas forcément des proportions que cela peut prendre.

Produire des protéines sur les prairies

Toute source de protéine est bonne à prendre. Naturellement l’herbe en produit, encore faut-il pour valoriser cette production exploiter les prairies au bon stade et bien gérer la fertilisation azotée.

 

L'évolution des teneurs en protéines : l'exemple du dactyle et de la luzerne

La teneur en protéines des espèces de graminées et de légumineuses varie selon le stade de développement et les variétés pour la luzerne. Une bonne exploitation des prairies est un compromis entre bonne teneur en protéines et rendement. Exemple de deux champions de la teneur en protéines : le dactyle et la luzerne.

Equilibre protéines / énergie : équilibrer la ration

On ne peut pas parler de protéines sans tenir compte de l’énergie de la ration, car un apport de PDIE pouvant couvrir les besoins des animaux est inutile s’il n’y a pas d’énergie dans la ration pour valoriser ces protéines . Le rapport entre protéines et énergie est donc primordial.

Complétez le formulaire ci-dessous pour être averti des publications de nouveaux dossiers, reportages et interviews.
Adresse e-mail
Code Postal
Accédez aux articles qui vous intéressent en sélectionnant par catégorie, un mot clé.

Le calculateur pour mélanges prairiaux

Construisez votre mélange de semences puis calculer le peuplement de votre prairie et/ou vos densités de semis.

Herbe-book.org

Herbe-Book est votre base de données en ligne sur les variétés de plantes fourragères.
Communiquez-nous vos coordonnées pour recevoir gratuitement la revue Herb'actifs.
Mentions légales