le mot clé que vous avez sélectionné est : Stock de fourrage
   

Des sondes pour prévenir les incendies dans les granges

La société finlandaise Haytech propose un kit de 25 sondes thermométriques à placer dans les bottes rentrées en grange afin de surveiller leur température et de prévenir tout risque d’incendie. Herb’actifs a interviewé Jean-Pierre Gros, Président de Groupama Jura qui proposera prochainement une subvention à ses sociétaires éleveurs qui s’équiperont d’un kit de sondes.

Ne laissez plus vos balles de foin trop longtemps dehors

La société Pampaas a récemment lancé sur le marché des sondes thermométriques qui se placent dans le cœur des bottes de foin, au champ, pour notamment mesurer en continu et suivre l’évolution de la température des balles. Herb’actifs a interviewé Benoît Possémé, conseiller recherche appliquée et fourrage à la Chambre d’Agriculture Bretagne sur l’intérêt de ce nouvel outil.

Essentielle à la bonne conduite du troupeau :
la prairie temporaire

Philippe Dru a développé avec passion son exploitation, la Ferme du Petit Pont, à Montreuil-sur-Loir, dans le Maine-et-Loire. Benoit Bruneau vient de le rejoindre. Ils conjuguent leurs efforts pour offrir à leurs 80 vaches allaitantes une alimentation équilibrée. Avec 80 % des prairies en zone inondable, le défi n’est pas toujours facile à relever. Il faut même faire nager un peu les vaches !

Le Ray-grass d’Italie : Pour reconstituer ses stocks fourragers dès la sortie de l’été !

Les Ray-grass d'Italie sont des graminées principalement adaptées à la fenaison. D'implantation plus rapide que les ray-grass anglais, ils peuvent permettre à l'éleveur de reconstituer ses stocks fourragers très rapidement après les sécheresses de l'été.

Les dérobées : Une réponse au déficit de fourrage

La sécheresse pénalise fortement la constitution des stocks fourragers pour l’hiver, et limite le potentiel de production des prairies pour l’automne. Des cultures d’appoint peuvent aider à limiter le manque de fourrage en permettant une production rapide de fourrage avant l’hiver et en permettant d’avoir de l’herbe tôt au printemps prochain.

Les stocks d’herbe sur pieds ?

Le principe du stockage d’herbe sur pied est de retarder l’exploitation de l’herbe produite en fin de printemps ou en été avant la sécheresse, pour l’exploiter au moment du creux de production d’herbe en été. Cela amène à exploiter une herbe âgée en pâturage mais évite de récolter au printemps pour ensuite redistribuer de l’herbe conservée ou du maïs en plein été. Le choix de cette technique nécessite de bien comprendre les contraintes de gestion et de qualité de l’herbe ainsi conduite.

« Quand la sécurité fourragère est prioritaire... » visite d’une ferme d'élevage bio

A la ferme expérimentale bio de Thorigné (49), toutes les limousines (115 UGB) sont nourries avec les productions des 125 ha de l’exploitation. Sur ce site, la quête de stocks de fourrage est impérative pour pallier aux étés secs, habituels dans la région.

Reconstituer des stocks de fourrage. Surtout ne pas baisser les bras !

Des solutions existent, à condition de revenir à quelques principes fondamentaux, selon Eric Pottier, le responsable du service « fourrage et conduite du troupeau allaitant » à l’Institut de l’Elevage.

 

Catégories

Tous les articles d'Herb'actifs et des dossiers thématiques classés selon vos centres d'intérêts

Services

Le calculateur pour mélanges prairiaux
Calculer le peuplement de votre prairie et/ou vos densités de semis.

Lancer l'application

Herbe-Book.org
Herbe-Book est votre base de données en ligne sur les variétés de plantes fourragères.

Lancer l'application

Inscription Newsletter

Complétez le formulaire ci-dessous pour être averti des publications de nouveaux dossiers, reportages et interviews.

Adresse e-mail
Code Postal

Mots Clés

Accédez aux articles qui vous intéressent en sélectionnant par catégorie, un mot clé.

Vers la page de sélection