Aller à la page :
Page 1

Grouper les naissances pour profiter de la pousse de l’herbe

En Irlande, l’herbe est une richesse. Ses prairies, qui couvrent 92 % de la SAU, soit 4,5 Millions d’ha, constituent le socle du système fourrager et elles sont principalement valorisées par le pâturage. Pour exploiter au maximum cette ressource, les Irlandais ont décidé d’adapter leur troupeau à ce système. Peut-on en tirer des enseignements pour les élevages français ?

Fais au moins le pâturage qui t’est facile !

Faites du pâturage, même partiel, mais faites-en ! Tel est en substance le message que veut faire passer le BTPL (Bureau Technique de Production Laitière) qui publie une étude sur son réseau €colait pour montrer que le mouvement naturel de réduction du pâturage n’est pas la meilleure chose qui arrive à l’élevage et aux éleveurs.

« Faire de la pâture ne se décrète pas »

En l’espace de 10 ans, la ferme de Nancy - Pixerécourt dans l’Aisne en Meurthe-et-Moselle est passé d’un système « maïs – herbe – soja » à un système centré sur le pâturage. Pour réussir cette transformation, il a fallu à la fois conduire une transformation profonde de l’exploitation et accepter, pour des éleveurs, de devenir cultivateurs, c’est à dire que ce soit le végétal et le sol qui pilotent. Echange avec Bertrand Cailly, directeur de la ferme, qui est intervenu aux journées de l’AFPF.

« On peut améliorer les performances de la prairie »

Marc Lambert est président du 3ème collège du COMIFER*, membre du groupe de travail « Azote et Soufre » et agronome chez Yara France, en charge des grandes cultures. Grâce à l’implantation internationale du groupe Yara, il travaille régulièrement avec des agronomes de pays à forte tradition herbagère. Pour Marc, c’est la considération portée aux prairies, temporaires et permanentes, qui demeure un des freins au développement des systèmes fourragers français. De son point de vue, ces dernières bénéficieraient grandement d’une meilleure fertilisation.

Deux nouveaux guides pour composer ses mélanges de semences pour prairies

L’AFPF, l’Association Française pour la Production Fourragère, annonce la sortie d’un guide pour les « Mélanges de semences pour prairies de courte et moyenne durée, (moins de 3 ans) » et d’un guide pour les « Mélanges de semences pour prairies de longue durée, (3 ans et plus) ».

Objectif autonomie alimentaire, les promesses du semis sous couvert

A la ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou (Maine-et-Loire), les essais visent à atteindre l’autonomie alimentaire du troupeau en proposant les associations d’espèces prairiales les plus productives. Le semis de prairies à flore variée est testé sous couvert d’associations céréales-protéagineux : les premiers résultats sont prometteurs.

1er apport d’azote, ne ratez pas la sortie d’hiver !

Ce mois ci, l’application Date N’Prairie® souffle sa première bougie. Cette application détermine précisément partout en France la date prévisionnelle où la somme de 200 °C cumulée à partir du 1er janvier sera atteinte. Cette date est idéale pour le premier apport d’azote en sortie d’hiver sur prairies de graminées. Herb’actifs est allé interviewé Pierre-Vincent Protin, le concepteur de l’application.

Catégories

Tous les articles d'Herb'actifs et des dossiers thématiques classés selon vos centres d'intérêts

Services

Le calculateur pour mélanges prairiaux
Calculer le peuplement de votre prairie et/ou vos densités de semis.

Lancer l'application

Herbe-Book.org
Herbe-Book est votre base de données en ligne sur les variétés de plantes fourragères.

Lancer l'application

Inscription Newsletter

Complétez le formulaire ci-dessous pour être averti des publications de nouveaux dossiers, reportages et interviews.

Adresse e-mail
Code Postal

Mots Clés

Accédez aux articles qui vous intéressent en sélectionnant par catégorie, un mot clé.

Vers la page de sélection

Rechercher

Version imprimée

Recevez gratuitement la version imprimée Herb'actifs ! qui paraît une ou deux fois par an.

Abonnez-vous