Aller à la page :
Page 1

Zoom sur la culture de luzerne

La luzerne est une culture pleine d’atouts. Elle est une source importante de protéines, la grande qualité de ses fibres favorise l'ingestion et la rumination et elle contient quantité d'éléments nutritifs essentiels à la santé des animaux. Elle est également intéressante pour sa productivité et sa production bien répartie sur l’année, sa pérennité, sa rusticité et son autonomie en azote.

Inno4Grass – un projet européen pour l’innovation au service des prairies

Inno4Grass est un projet de réseau thématique financé par l’Union Européenne qui regroupe 20 partenaires – associations d’éleveurs, organismes professionnels agricoles – issus de 8 pays : Allemagne, Belgique, Irlande, France, Italie, Suède, Pologne et Pays-Bas. Inno4Grass veut renforcer le lien entre le terrain et la recherche en identifiant les meilleurs pratiques et les innovations au service de la productivité et la durabilité des prairies puis en les diffusant ensuite auprès des techniciens et des agriculteurs. En France, l’INRA, les Chambres d’Agriculture et l’IDELE sont impliqués dans le projet.

Pas de repousse d'herbe automnale en Pays de la Loire

En 2018, le manque de pluie n'aura pas permis une repousse conséquente d'herbe automnale dans la majorité des Pays de la Loire. Certains éleveurs qui avaient récolté peu de fourrage au printemps ont tenté de semer un dérobé fourragé. Comme pour les parcelles déjà en place, ces implantations ont souffert du peu de précipitation.

Miser sur le correcteur pour sécuriser ses ensilages

Un fourrage mieux conservé, une valeur alimentaire maintenue, moins de pertes. Trois éleveurs de l’Ain expliquent pourquoi ils utilisent un conservateur pour leurs ensilages.

Grouper les naissances pour profiter de la pousse de l’herbe

En Irlande, l’herbe est une richesse. Ses prairies, qui couvrent 92 % de la SAU, soit 4,5 Millions d’ha, constituent le socle du système fourrager et elles sont principalement valorisées par le pâturage. Pour exploiter au maximum cette ressource, les Irlandais ont décidé d’adapter leur troupeau à ce système. Peut-on en tirer des enseignements pour les élevages français ?

Fais au moins le pâturage qui t’est facile !

Faites du pâturage, même partiel, mais faites-en ! Tel est en substance le message que veut faire passer le BTPL (Bureau Technique de Production Laitière) qui publie une étude sur son réseau €colait pour montrer que le mouvement naturel de réduction du pâturage n’est pas la meilleure chose qui arrive à l’élevage et aux éleveurs.

« Faire de la pâture ne se décrète pas »

En l’espace de 10 ans, la ferme de Nancy - Pixerécourt dans l’Aisne en Meurthe-et-Moselle est passé d’un système « maïs – herbe – soja » à un système centré sur le pâturage. Pour réussir cette transformation, il a fallu à la fois conduire une transformation profonde de l’exploitation et accepter, pour des éleveurs, de devenir cultivateurs, c’est à dire que ce soit le végétal et le sol qui pilotent. Echange avec Bertrand Cailly, directeur de la ferme, qui est intervenu aux journées de l’AFPF.

Catégories

Tous les articles d'Herb'actifs et des dossiers thématiques classés selon vos centres d'intérêts

Services

Le calculateur pour mélanges prairiaux
Calculer le peuplement de votre prairie et/ou vos densités de semis.

Lancer l'application

Herbe-Book.org
Herbe-Book est votre base de données en ligne sur les variétés de plantes fourragères.

Lancer l'application

Inscription Newsletter

Complétez le formulaire ci-dessous pour être averti des publications de nouveaux dossiers, reportages et interviews.

Adresse e-mail
Code Postal

Mots Clés

Accédez aux articles qui vous intéressent en sélectionnant par catégorie, un mot clé.

Vers la page de sélection

Rechercher

Version imprimée

Recevez gratuitement la version imprimée Herb'actifs ! qui paraît une ou deux fois par an.

Abonnez-vous